CHTPF TAHITI

Centre Hospitalier de Polynésie Française

—  INVENTAIRE EN GEOBIOLOGIE  —

 

    La géobiologie est un art d’architecture 

qui concerne l’analyse des flux énergétiques d’un lieu, 

tant naturels qu’utilisés et adaptés par l’homme dans toutes les civilisations. 

 

      Je suis un “géobiologue cartésien” 

http://tahitigeobio.canalblog.com/archives/2018/09/24/36732873.html

et comme les sourciers j’inventorie les lieux des différentes empreintes en énergies, 

par le dessin numérique directement sur photos satellite. 

      Ce sont des ressentis personnels indicatifs qui peuvent varier d’implantation sur le terrain. 

 

      Ici mes ressentis du site de l’Hôpital territorial,

une étude sans commande “pour le plaisir”, un inventaire à ce jour, qui permet de mieux comprendre le passé culturel et cultuel maho’i, 

par simple lecture des empreintes énergétiques laissées, 

mais également détruites de ci ou là au fil du temps. 

 

     Par conviction, la “MEMOIRE du site” est l’interlocuteur virtuel qui me rend accessibles toutes informations utiles à cet inventaire, respects. 

 

     Le frottement de l’eau dans le sol provoque de la piezo-électricité, infime mais pathogène à sa verticale. 

     Par les failles géologiques remonte du rayonnement gamma provenant du magma terrestre, radioactif donc pathogène. 

     Les écrans d’énergie au sol repoussent en leur périphérie ces flux d’énergies ainsi que les réseaux de métaux. 

 

      Les formes d’énergies-gardien, les ti’i, tikis, rencontrés aux angles des marae sont des réalités demandant leur reconnaissance et la sérénité.  Respects. 

      De les avoir ressentis sur place fut assez inquiétant, car leurs capacités d’actions sont apparemment illimitées ... “qui s’y frotte s’y pique".

 

       Vous noterez que la partie Psychiatrie, première tranche des travaux, a profité d’un savoir d’harmonisation des énergies par ses architectes. 

       Les travaux du reste des bâtiments ont été terminés par des ingénieurs de services publics, non initiés à la subtilité des harmonies en énergie des lieux de vie, à la géobiologie, un art enseigné que facultativement dans les écoles d’architectures ... 

 

    Les écrans de planchers, donc décollés du sol, ont été générés par moi même (j’avoue) et aussi par mes “élèves” en géobiologie appliquée. 

 

     Des masses de métaux de météorites, chauffés dans le magma, rayonnent bénéfiquement vers la surface selon des trames rectangulaires cardinales. 

     Les ”réseaux Uranium” dits sacrés sont utilisés dans les hauts lieux énergétiques de partout sur Terre. Les maho’i étaient experts en leur utilisation : 

     lire : http://tahitivortex.canalblog.com/archives/2017/07/31/35522963.html

 

     Les TOURS HOCINE sont des installations d’origine naturelle, qui ont été générés à cet endroit pour alimenter en énergie les cérémonies d’egregores des grands marae royaux existants en partie “coté mer” du site. 

     Leur multitude de colonnes d’énergie vortex sont toujours en état de fonctionnement, leur gangue extérieure en flux retour vers le sol a tendance à “aspirer” avec lui l’énergie ambiante dans un rayon d’une dizaine de mètres. 

     Par souci de clarté du dessin seuls les vortex dans deux des angles sont représentés. 

     En Australie sur les routes les traversants est rencontré le panneau de danger car ils sont très accidentogènes (successions de traversées de leurs flux lévogyres et dextrogyres). 

 

     Les vortex “pilotés”sont des lieux de soins (Cercles-médecine) ou des “sources d’énergie” utilisés autrefois par les tahu’a (chamanes ++ maho’i) 

 

Voyez dans mes blogs la signification des termes utilisés dans ces planches dessinées. 

  

    Jean-Charles SELLIER

géobiologue radiesthologue

     Tahiti         octobre 2018 

 

blogs informatifs : 

     http://tahitigeobio.canalblog.com 

     http://tahitivortex.canalblog.com

 ... à vos crayons pendules ou baguettes : 

FB458EFA-5044-4476-8B08-E245BD790E07

 

 

19AAE3CB-3975-4980-9F5E-2754EF7F16BB

           

2C31A1F1-9968-46D9-96A0-6B288E050101

        

5C31A9E9-86C2-4F9B-B8FC-56716AF320EE

 

 

CF906A4B-270E-4EB2-8B15-728B94A03F6B

 

et l’OEUVRE ARTISTIQUE : 

D250F5CB-5DC6-4E9B-8750-8E4258D6A5DA